Bâtiments sinistrés :

Tous les types de constructions peuvent subir un sinistre structurel, même les plus anciens.

Ils peuvent se traduire par des effondrements, affaissements, glissements, torsions, fissurations.

Les fissures traversantes affectant les murs porteurs sont les plus préoccupantes.

Les causes les plus répandues de ces pathologies sont les suivantes :

  • vice de construction (absence ou faiblesse des chaînages, non-respect de la garde hors-gel, etc…)
  • tassement de sols en remblais
  • fuite d’eau importante, submersion, inondation
  • construction voisine sans précaution
  • dissolution de gypse ou effondrement d’une ancienne carrière souterraine, d’une marnière…
  • sinistre sécheresse pour les sols argileux

L’interprétation des fissurations et l’analyse de la construction permettent de déterminer quelles sont les causes d’un sinistre.

Avec la géologie du site, elles doivent faire l’objet une étude afin de définir un système de reprise des fondations.